Emailing : ne JAMAIS utiliser de raccourcisseur d’url (type bit.ly)
2
  • Posted:
  • 29 août 2012

Sauf si vous voulez voir exploser votre taux de rebond.

En emailing, le taux de rebond dont je parle ici, à savoir le soft bounce, est le taux d’emails qui n’arriveront jamais à leurs destinataires, soit parce que la boîte est pleine, parce que le serveur a un problème ou tout simplement parce que vous avez été flaggé comme spam.

Le hard bounce quant à lui, c’est lorsque la boîte email n’existe pas.

Bref.

Utiliser un ou plusieurs liens de type raccourcisseur d’urls vous fait quasi automatiquement blacklister chez pas mal de fournisseurs de boîtes email, étant donné qu’un raccourcisseur d’urls dans un email, à moins de vouloir tracker les clics, ça ne sert plus à « raccourcir une url trop longue », mais ça sert plutôt à cacher du contenu un peu tordu sans que ça soit trop apparent.

Donc bit.ly, à la poubelle pour les emails.